• Alors, voilà, encore.

               Alors, alors, voilà, les partiels sont finis, et le début de mes vacances devrait alors être officiel désormais, sauf que...c'était pas toptop les partiels ; les premiers, je savais que j'avais « réussit », que ce que j'avais fait été correct, j'avais trouvé les questions légitimes, si tu sais pas, c'est ta faute, (mal comprit, mal apprit...) alors que là...déjà, ensemble de 5 matières, tirage au sort de 3, sur le principe, je trouve ça incohérent et stupide, ensuite on est forcément tombé sur celles que je/on ne voulait pas : Psychologie cognitive, où c'était réponses écrites à deux questions pointues et difficiles pasque la Cognitive c'est difficile et que les cours sont pas top clairs  enfin, comme pour l'Epistémo et la Physio au premier semestre je m'en suis dépatouillé et ça devrai donner 6, 7 ou 8,bon... le Développement, ça devrait passer, mais la Clinique! le cours de Ricardo !, je l'avais dit au début que c‘était un pourrit ce type ! j'en ai parlé avec des élèves bien plus studieux que moi et qui ont ressenti les choses comme moi, questions hors de ce que l'on a fait en cours, pas en terme de sujet traité mais plutôt d'approche, enfin c'est sûrement fait exprès, mais personne n'était préparé à ça ! L'aprem', Psycho du travail et Ergonomie, ça devrait aller... donc, je ne me sens pas libérée, je pense peut être échapper au rattrapage au ras des fesses, pasque, pour la dernière fois, les moyennes des deux semestres s'équilibrent, mais bon, je ne me sens pas assurée... et puis, il faudra revenir, à priori, le 1 er juin pour les résultats...Poitiers, champion de l'organisation.

               En outre, je me sens un peu perdue, ébranlée, je vais vivre ici, chez mes parents pendant prés de 5 mois, et je ne me sens plus « chez moi », enfin si, mais j'aime tant ma petite organisation à Poitiers, en fait, avec cet appart', j'ai eu ce que je voulais petite, un appartement dans ma chambre ! (qui fait prés de 30mètres carré alors que mon appart' en fait 20...), ici, je n'aime pas avoir mes affaire dans ma salle de bain ou ailleurs, je veux, j'ai « besoin », que « tout soit là », en vue... j'ai envie de tout réorganiser, et cette grande armoire toute moche qui sert à rien, ce meuble télé plein de poussière, des produits « de beauté » par dessus en « exposition », c'est moche, c'est crade, ça sert à rien !!! je veux transporter mon appart' à la place de ma chambre ! (en plus, y aurait largement la place !), o j'sais pas quoi faire, je sais qu'il y a pire problème dans la vie, mais je suis complètement désorientée là...

              Et puis, on quitte les gens que l'on apprécie, comme à la fin du collège, ceux qu'on aime beaucoup mais dont on est pas assez proche pour se voir en dehors et qui vont hanger d'orientation, de ville, et puis, on pousse même le vis à tisser des liens avec de nouvelles personnes géniales dans les derniers jours, exprès pour mieux  avoir ce vieux goût d'inaccomplis, de gâché dans la gorge ; j'ai toujours détesté ça, mais si là c'est pareil à la fin de chaque année...c'est le genre de chose avec lesquelles j'ai toujours beaucoup de mal...j'y travail.

     

    PS : J'ai la photo de Ricardo en ma possession, je l'enverrais à qui veut, sauf que ça ne risque pas d'entamer son (semi) anonymat pasqu'on y voit rien du tout, du tout...désolée mesdemoiselles...même moi j'aurais bien aimé garder un souvenir...

     

    PS2 : mercredi, après mon premier partiel, j'ai du renter à pied de la fac, pour cause de grève de bus ! plus d'une heure de marche, et pied nus avec ça, pasque mes copines marchent vite,  et que en talon ça n'allait pas, et en plus, en se dépêchant de peur d'être entre deux arrêts si un bus se décidait à passer...et sprint sur 300 mètres à fond, pied nus toujours, pour choper celui qui passait. Une heure et demi de marche et 2minutes de souffrance en bus, les pied brûlants dans mes chaussures, sans chaussettes...je ne me croyais pas capable de faire ça, enfin, pas capable mais que j'aurais jamais à le faire un jour, c'était d'ailleurs pas si terrible ni désagréable, mais le sprint à la fin par contre...le soir je ne pouvais même plus marcher sur mon lino, et là, j'ai des courbatures de folies !

    PS3 : Doudou est venu nous chercher à Poitiers, et il est venu dans l'appartement et à manger un peu avec nous, il a état très gentil et ça m'a fait plaisir qu'il vienne...

     

    Photo : à la fac.

     
    PS4 : Céleste, tu nous rappelle comment on fait quand y a plusieurs PS, j'ai oublié et je retrouve pas...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :